WONDERMEGA

History and overview


Click to enlarge pictures
Début 90 marque l'arrivée des lecteurs optique bon marché pour le grand public. SEGA voulant prendre de l'avance sur NINTENDO qui prévois une alliance avec SONY pour le lecteur et rattraper NEC qui a déjà commercialisé le CD-ROM-ROM pour la PC-Engine dès 88, lance le MEGA-CD, extension CD pour sa MEGADRIVE.

NEC PC Engine CD-ROM-ROM

Interface unit IFU-30
1988

SEGA

Japanese MEGADRIVE 1
with Japanese MEGA-CD 1

Super famicom CD project

Art by Haruko Maru
http://haruko-maru.blogspot.com.es/

SEGA

Japanese MEGADRIVE 2
with Japanese MEGA-CD 2

Sur la base de l'ensemble MEGADRIVE et MEGA-CD, SEGA avec des sociétés sous licence lancent diverses machines hétéroclites dont le WONDERMEGA conjointement avec VICTOR qui regroupe les deux machines en un seul appareil. (VICTOR est le nom originel de JVC qui lui-même signifie "JAPAN VICTOR COMPANY")







En 1991 SEGA fait donc appel à VICTOR pour créer conjointement une machine plus orienté média sur la base de l'ensemble Megadrive / mega-cd. Victor, spécialiste dans l'électronique du traitement du son crée un DSP « Digital Sound Processor » augmentant la page dynamique audio et offrant des fonctionnalités MIDI à la console. Ce DSP est capable de crée des rendus sonores dans la veine du Q-SOUND (Basses, réverbération, extraction des voies, etc.) En facade de la machine, il est possible de connecter deux micros, faire varier leur volume et le pitch (hauteur de la musique).

Les caractéristiques techniques sont comparables à celle d'une MEGADRIVE associé au MEGA-CD, la différence viendra de fonctionnalités sonores supplémentaires. La partie karaoke existe déjà comme extension pour le Mega-cd.
VICTOR produit début avril 1992, son WONDERMEGA, le "RG-M1" pour 82,800 YEN (985 EUROS de 2009). Il sera produit à 8000 exemplaires. Les numéros de série commencent avec 09700000 pour la machine et 00700000 pour la boite. Étant un fabriquant de produits liés au son et ayant son réseau de distribution dans ce milieu, VICTOR vend ces WONDERMEGA dans les magasins de musiques en mettant en avant ces capacités liés au port MIDI et donc de pouvoir communiquer avec des instruments comme des synthétiseurs. Le disque "WONDERMEGA COLLECTION" regroupant les jeux « Quiz Scramble Special, Flicky, Pyramid Magic et Puzzle Fighter » est inclus avec le RG-M1. La manette, bien que identique en forme à celle de la MEGADRIVE, est d'une couleur différente et estampillé VICTOR.
VICTOR Wondermega RG-M1 version

VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR version

VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR version

VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


VICTOR Wondermega RG-M1


Dans la deuxième moitié du mois d'avril 1992, SEGA mettra en vente sa version du WONDERMEGA, le HWM-5010. Celui-ci sera vendu un peu moins cher que celui de VICTOR à 79800 YEN, un peu plus de 900 EUROS de 2009.

5000 WONDERMEGA serons fabriqués par SEGA, les numéros de série allant de 21000000 à 21005000. Le type sur la boite est HWM-5000. D'après la rumeur, une version bundle serait sortis avec le jeu Wonderdog.
SEGA Wondermega HWM-5010 version

SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA version

SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA version

SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


L'esthétique le la console est agréable et High-Tech, le capot CD est motorisé et ne se manipule que via l'interface graphique.

Des LEDS assez nombreuses viennent donner un aspect technologique à l'appareil. Un panneau glissant à l'avant donne accès aux prises micros et boutons de mixage.

SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


SEGA Wondermega HWM-5010 version


VICTOR sortira en novembre 92 pour 9900 yen un logiciel de séquençage MIDI pour exploiter les capacités du WONDERMEGA, la cartouche WONDERMIDI.
Le CD WONDERMIDI COLLECTION lui regroupe une collection de samples pour la cartouche.
Le CD WONDER LIBRARY, sorte de livre audio, lui sera plutôt axé éducatif et ne sera pas lié directement aux spécificités de l'appareil.

Victor Wonder Library

akiba-games.com

Victor Wondermidi


Victor Wondermega Collection


En pratique le WONDERMEGA est bien plus onéreux qu'un MEGA-CD qui vaut 49800 YEN (592 EUROS de 2009), bien souvent les familles possèdent déjà la MEGADRIVE et ne préfère acheter que l'extension MEGA-CD. Le module d'extension Karaoké du MEGA-CD permet de retrouver une partie des fonctionnalités supplémentaire du WONDERMEGA,mais pas la prestation lié à l'utilisation du port MIDI.

La machine se vendra peu et plutôt à des musiciens, quelques entreprise et magasins de jeux. Certains amateurs avertis du monde de la musique opterons pour cet appareil à la conectivité et capacité MIDI tout à fait acceptable, car bien moins onéreux qu'une machines, souvent profésionnelle spécifiquement dédié à ce support. De surcroit c'est un lecteur Audio-cd, CDG et une console de jeu.
Deux entrées microphones sont présentes pour des séances karaoké. Des boutons de modifications de rendus sonores (renforcement des basses, etc..) et effets de mixage (pitch) sont accessible directement sur la façade du WONDERMEGA.
Une prise au format MIDI est présente à l'arrière de l'appareil pour y connecter des instruments de musique compatible avec ce standard.
Les sortie vidéo RCA et S-VIDEO et RF-UNIT sont disponibles. Un port d'extension pour connecter entre-autre le MEGA-MODEM est présente.
En Juillet/Août 1993, VICTOR sort la deuxième version du WONDERMEGA à coût réduit 59,000 YEN (687 EUROS de 2009), le RG-M2. S/N 1680xxxx, nombre d'exemplaire inconnus mais supérieur à 8000.

L'appareil est complètement relooké avec des formes arrondies. Il gagne des manettes sans fils mais perd sont port MIDI et EXT, le capot CD n'est plus motorisé. La perte des capaticté MIDI, rétrograde le Wondermega au rang de simple console de jeu très honéreuse.

VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2


VICTOR WONDERMEGA RG-M2 bag


En Septembre 1994, VICTOR sous l'appellation JVC attaque le marché américain en sortant le X'EYE pour 499.99 Dollars (474 EUROS de 2009).
L'appareil est un RG-M2 avec des ports manettes classique au lieu des ports infrarouge. Il perd aussi la sortie « S-Video » pour du composite.

Le X'EYE souffrira de mauvaises ventes dues à la sortie antérieure (avril 1994) du CDX (MULTIMEGA) de SEGA pour 399,99 Dollars (379 EUROS de 2009).

JVC X'EYE

www.sega-16.com

JVC X'EYE


www.sega-16.com

JVC X'EYE

Marriott_Guy's Collection

JVC X'EYE

http://www.gametrog.com/GAMETROG/SEGA_JVC_XEYE_Information_Specs.html

JVC X'EYE


JVC X'EYE

http://www.gametrog.com/GAMETROG/SEGA_JVC_XEYE_Information_Specs.html

JVC X'EYE

http://www.gametrog.com/GAMETROG/SEGA_JVC_XEYE_Information_Specs.html

De nos jours, due à sa rareté et aux trop peu d'exemplaires circulant, le WONDERMEGA HWM-5010 atteint des sommes exagérées sur le marché de l'occasion.
Son demi-frère, le RG-M1, un peu plus répandus est plus « abordable ». Les descendants, RG-M2 et X'EYE voies leur cotes augmenter également, mais dans une bien moindre mesure.
Le CDX à quand à lui été bien distribué et reste dans une gamme de prix plus ou moins raisonnable comme le MEGA-CD version 1.


last update May 2015
copyleft mjd's page, since 98. made with gedit. mo5.com